Accessoires
L'indispensable pour la dégustation, la conservation...
La verrerie

Les verres appropriés au service du champagne doivent permettre d'apprécier toutes ses qualités. Le verre à champagne idéal est fin, lisse et transparent, pour que l'on puisse voir le "travail du vin".

La forme du verre à champagne doit être fonctionnelle, d'autant qu'elle influe sur le dégagement des bulles. Il y a des verres à fond rond, d'autres à fond pointu ; la mousse n'est pas la même, elle est plus vive dans les derniers. Des verriers ont tiré profit de cette particularité en faisant des verres à jambe creuse, le dynamisme des bulles s'en trouvant favorisé.

La nature des verres et leur mode de nettoyage ont également une grande influence sur la formation et la persistance des bulles. Dans certains d'entre eux le champagne ne mousse pas. PASTEUR, avait noté que le gaz carbonique s'échappe du liquide total où il est dissout lorsqu'il est au contact de surfaces rugueuses. Il est ainsi probable d'observer, si le polissage du verre est parfait, si le nettoyage est impeccable, que le Champagne ne donne aucune mousse en dehors du premier jet résultant du contact avec l'air. Avant d'incriminer le vin, il faut l'essayer dans un verre essuyé différemment ou d'une autre fabrication.

Les anomalies constatées dans la formation des bulles peuvent aussi provenir du mode de lavage du verre. Si on emploie un détergent sans que le rinçage soit suffisant, divers phénomènes sont observés. La mousse, le plus souvent, se forme mal et le cordon qui s'est établi lorsque l'on a versé le champagne dans le verre y subsiste indéfiniment au lieu de se résorber progressivement. On doit donc proscrire les détergents pour le lavage des verres à Champagne.


Types de verres

La flûte, par la hauteur de sa colonne de diffusion, est propice à l'examen visuel du vin. Elle convient donc très bien au champagne, dans la mesure où elle est suffisamment ouverte.

La coupe ne donne pas une belle bulle mais permet d’oxygéner plus rapidement un très vieux champagne gardé longtemps en cave.

Grand choix de flûtes et de coupes

  • Flûtes à fond rond (10cl ; 13cl ; 14 cl...)
  • Flûtes à fond pointu (14cl ; 17 cl ; 18cl...)
  • Flûtes à jambe creuse
  • Flûtes en cristallin
  • Flûtes soufflées bouche
  • Flûtes en cristal
  • Coupes


Les seaux à champagnes

Pour rafraîchir une bouteille de Champagne la meilleure méthode est sans conteste celle du seau à Champagne. On le remplit, jusqu'à 7 centimètres du bord, avec de l'eau froide et des glaçons. Le seau à Champagne a l'avantage de refroidir progressivement la bouteille et de la garder ensuite à la même température, pourvu que l'on remplace les glaçons quand ils sont fondus, si nécessaire.

Un très grand choix de seaux et vasques tous modèles.


Les plaques de muselet





Le muselet maintient le bouchon dans la bouteille et contribue à son étanchéité. Il permet l'identification des bouteilles par la couleur, le décor ou l'estampage de sa plaque et/ou la couleur de ses fils. Il doit permettre au consommateur un débouchage en toute sécurité.

Le décor des plaques, compte tenu des techniques d'impression utilisées, permet à chaque Maison de communiquer sur son image, une cuvée particulière, une série de collection, etc. Ces plaques sont collectionnées par des amateurs de plus en plus nombreux. Elles sont répertoriées dans le livre de M. Lambert pour ce qui concerne les plaques Champenoises.

Nous vous proposons en plus de ce livre un grand choix de rangement pour vos collections de capsules :

  • Pochettes
  • Classeurs
  • Vitrines
  • Présentoir bois
  • Mallettes
© 2010 Cave des sacres - Mentions légales - CAP Informatique